DANANG ET HOI AN, AU COEUR DU VIETNAM

Dans: Voyages

Si proches et pourtant si différentes, Danang et Hoi An bénéficient toutes deux d´un environnement exceptionnel.

Hoi An - Au coeur du Vietnam avec Gaiora Artisans du monde

Dans cette région nichée en plein cœur du Vietnam, vous découvrirez les vestiges de l´ancienne civilisation Cham.

Plaque tournante financière et commerciale du centre du Vietnam, Danang se distingue également par la beauté de ses sites naturels et la richesse de sa culture. La côte sablonneuse, immaculée, change de nom à plusieurs reprises après les montagnes de Marbre. Taillés dans les affleurements de la roche calcaire, d´anciens temples Cham se dissimulent dans des grottes humides. La route qui mène à la 4eme agglomération du pays (en termes de taille), n´en est pas moins impressionnante. Le Deo Hai Van, circuit perché à 1200 m d´altitude, qui relie Hué à Danang, vous entrainera au cœur des montagnes qui dominent la cote.

Montagne de Marbre,  region de Danang

Montagne de Marbre,  région de Danang

Si vous empruntez cette route, vous longerez en chemin la presqu´ile de Lang Co, que borde l´une des plus belles plages du pays : de part et d´autre vous pourrez admirer un lagon aux eaux turquoise et des kilomètres de sables blanc à l´ombre des palmiers.

Plage de Lang Co au Vietnam

Plage de Lang Co au Vietnam

Si vous êtes de passage à Danang, arrêtez-vous au Musée de la Sculpture Cham, dans le quartier sud de la ville (ouvert tlj de 8h à 17h ; entrée payante). Il donne un bel aperçu de l´ancienne civilisation Cham et possède la plus belle collection d´objets du monde de cette civilisation (ne ratez pas l´exquise Apsara de Tra Kieu dans la galerie 3).

Jeunes filles a Danang

Jeunes filles a Danang

Hoi An, quant à elle, est un ancien port de premier plan inscrit au patrimoine mondial de l´UNESCO depuis 1999, et bénéficie d´un cadre magnifique entre les berges de la rivière Thu Bon et la charmante plage de Cua Dai.

Le Vieux Quartier est le poumon touristique de la ville, avec ses maisons caractérisées pour leurs poutres en bois, leurs portes sculptées, leurs pièces spacieuses et ouvertes sur l´extérieur, reconverties pour la plupart en restaurants et boutiques de souvenirs. La beauté et le caractère unique de Hoi An résident dans son métissage architectural : elle conjugue architectures chinoise, japonaise, française et vietnamienne, Le pont couvert japonais, les villas coloniales françaises et les nombreuses maisons des congrégations chinoise symbolisent leur culture respective. Mais la plupart des édifices cumulent les styles les plus divers : toits de tuiles à la chinoise, balcons et persiennes à la française, solives à la japonaises, et enfilade de pièces à la vietnamienne.

Dans les rues de Hoi An

Dans les rues de Hoi An

Maison de congregation de Canton a Hoi An

Maison de la congrégation de Canton à Hoi An

Autrefois carrefour de négoce majeur, la ville se situe sur l´axe marchand qui commandait une grande partie des routes commerciales du centre. Les Cham, puis les Chinois, les Portugais, les Français ; les Japonais et enfin les Vietnamiens, se rendaient à Hoi An pour vendre cannelle, céramiques, étoffes, entre autres marchandises, la plupart destinées à être commercialisées en Chine.

Amoureux de l´artisanat et de la culture locale, rendez-vous à l´atelier artisanal d´Hoi An : il occupe une échoppe chinoise vieille de 200 ans, au 9 Nguyen Thai Hoc. Lanternes et souvenirs en tout genre y sont fabriqués et vendus au fond de la boutique. L´intérêt du lieu tient surtout à son spectacle quotidien de danse et de musiques traditionnelles (à 10h15 et 15h15).

 

Les rives de la riviere Thu Bon a Hoi An

Les rives de la rivière Thu Bon à Hoi An

Commentaires

Laissez votre commentaire